• Du passé au futur

     

     

     

    2 chap' 4

    Du coter de Démonitsa et Asaigie : 

      Démonitsa et Asaigie voyaient leur bute, un manoir lugubre, flippent et complètement sombre, entourer de brume, comme tous droit sortie d’un filme d’horreur. Démonitsa boitait légèrement a cause de sa blessure a la jambe. Elle ce l’était ouverte sur plusieurs centimètres, autant de profondeur que de largueur. Le bandage qu’elle portait était sale, on pouvait facilement deviner qu’il datait de plusieurs jours. 

    Asaigie : Au pire, on y va pas, ça fait 3 manoirs truffer de pièges qu’on affronte, pour qu’au finale, il ne sois pas là, et en plus, tu tiens presque plus debout... 

    Démonitsa : NON ! T’est vraiment le genre de type qui abandonne car c’est un peux compliquer ou long, ou quoi que ce sois d’autre ? Bah, tu voix, moi je suis pas le genre de fille qui laisse tomber au moindre obstacle, a la moindre difficultés, je me bat jusqu’au bout, je cherche jusqu’au bout ! Je peux y passer des heures, des jours, des mois ! Mais au finale, je trouve toujours, car je n’abandonne jamais ! (le pire, c’est que je suis vraiment comme ça #storybook) Alors on y va ! GO !

      Et sans laisser a son frère la moindre chance de répliquer, elle partie vers le manoir. Une fois devant l’énorme grille en faire forger qui empêcher d’entre dans la cour du manoir, Démonitsa s’arrêta, elle attendit son frère, qui la rejoint rapidement.

    Asaigie : T’est rapide pour quelqu’un de blesser a la jambe ! 

    Démonitsa : T’a vu ça ça ! ^^ Bon, et maintenant, on fait comment pour rentré ? ^^’ On peux pas ce transformé ^^’ 

    Asaigie : C’est vrai qu’on a un problème... --’ 

     

    Du coter de Raf, Sulfus, Urié et Cabria :

      Le tour de garde de Raf et Sulfus avait commencer depuis presque une heure, pourtant ils n’avaient pas prononcer un seul mot depuis... Ils ce contentaient de fixer le vide, comme si a tout instant un monstre pouvait en sortir, ce qui n’était peux être pas loin de la réalité... Raf grelottait, Sulfus ce rapprocha doucement d’elle, et passa son bras autour de ses épaules, et la serra contre lui, elle posa sa tête sur son son épaule. 

    Raf *tout bas* : Tu croix qu’un jour, on y arrivera, a vivre ensemble, sans ces règles stupides ? 

    Sulfus *sur le même ton* : Bien sur... Mais j’avoue, que des fois, je n’y croix plus, je baisse les bras, et puis, je m’imagine ce que je pourrais avoir si je me bat, et si je ne me bat pas, et, au finale, je continu de ma battre, car la vie me parait tellement plus si je me bat ! 

    Raf : Et puis on est plus seul a ce battre, Démonitsa et Asaigie aussi...

    Sulfus : Oui... *Réfléchie*

    Raf *tout bat, a moitié perdu dans ses pensées* Nous somme sur la ligne de départ, c’est notre arène, la façon de mener le jeu ne dépend que de nous.... (grey’s anatomy)

    Sulfus : C’est tellement ça...

      Le silence retomba, le noir qui les entourait semblait avoir redoubler d’intensité, mais Raf et Sulfus n’y prêtaient pas plus d’attention que ça, ils restaient assis, prêt de leur amies, a vérifier qu’aucuns monstres ne les attaque... Ils ne voyaient pas grand choses, aucuns feu n’avait été allumer...

     

    Du coter de Démonitsa et Asaigie :

      La grille avait été exploser, Démonitsa souriait comme une gogolle, et Asaigie avait (encore) des mèches de cheveux cramer, mais ils été passer de l’autre coter de la grille.

    Démonitsa *super éxiter* : T’a vu ? Je te l’avais dit qu’on réussirait a passer de l’autre coter ! 8D

    Asaigie : En même temps, il n’y a plus de grille ^^’ Bon, on va le trouver ? 

    ? : Démonitsa ? Asaigie ? Monsieur Acnor (Merci Rozy ^^)  vous attend, il est heureux que vous soyez toujours en vie ! ^^

    Démonitsa : Il nous a pas aider avec tous ces pièges --’ 

    ? : C’est pas faut ^^’ Suivez moi s’ils vous plait ^^

     

    Du coter de Miki, Gas, Dolcé et Kabalé :

      Dolcé et Miki ce creusaient la tête pour trouver une idée pour inciter Agathe et Catherine leur idée de défit débile, mais l’inspiration n’était pas au rendez-vous ce jour là... 

    Dolcé *coucher sur son lit* : Pffff, si Raf et Urié étaient là, on serait déjà quoi faire...

    Miki *coucher a coter d’elle* : Oui, peux être mais il faut aussi qu’on arrive a ce débrouiller en ne contant que sur nous... Et on va bien finir par trouver ! 

    Dolcé : Oui, c’est sur, mais si on pouvait le faire Avant qu’elles face le défit ce serrait mieux, tu pense pas ? ^^’

    Miki : C’est sur ^^’ ... Bon, continuons a chercher... 

      Et elles recommencèrent a chercher une idée... 

     

    Kabalé : C’est pas possible ! Les chochottes n’on toujours pas trouver d’idées ! Dire qu’on pourrait être entrain de tenter Agathe et Catherine, et elles elles réfléchisse... Pfff...

    Gas : Mais la règle dit qu’on a pas le droit, mais les règles ne sont elles pas faite pour qu’on leur désobéisse ? 8D

    Kabalé : Mais si, mon chère Gas ! 8D

    Gas : Alors voilas ce que je propose... 8D 

     

    Du coter de Démonitsa et Asaigie : 

      Démonitsa et Asaigie étaient installer dans une pièce, l’homme qui les avaient accueil leur avait dit de passer la nuit ici, et que, demain, il leur donnerait les informations qu’ils désiraient...

    *point de vu de Démonitsa* Je sais monter en moi une lassitude habituel, cette lassitude que je ressentais tous les soirs, en m’allongent pour dormir, j’avais beau dire que je ne voulais pas abandonner, que je n’abandonne jamais, j’avais parfois envi, mais je ne pouvais pas... Je n’ai pas le droit, pour Asai’ et puis, aussi, pour moi... En faite, j’étais aussi en colère, la colère de ces stupide règle, la colère de devoir me battre comme je me bat pour pouvoir vivre avec mon frère, chose qui parait évidante au yeux de tout le monde... Mais non, moi je doit me battre pour une chose évidante... F*CK !! Mais je ne doute pas qu’on y arrivera, qu’a la fin, même avec les blessures, les obstacles, la fatigue et les combats sans fin, on y arrivera, a la fin, on sera heureux, et on vivra longtemps ensemble, comme dans les contes de fée, comme dans les histoires pour enfants... Mais je vais jamais arrêter de me raconter des histoires ? On n’est pas dans un conte de fée... !! Puis m*rde a la fin !! Si j’ai envi de croire qu’on est dans un conte de fée, j’ai le droit, et je décide qu’a la fin, on sera heureux... !!

     

    resize
    Bon, c'est pas mon meilleur chapitre, ni le plus long, et en plus, il parle beaucoup de Démonitsa et Asaigie, et n'apporte pas grand chose a l'histoire d'un façon général, mais comme je manque un peux de temps, et que j'ai mis plus d'une semaine a écrire ce "truc" (oui, c'est pas vraiment un chapitre a mes yeux) et bah, je suis déjà fière de moi ! ^^" 
     
    Sinon, rendez vous au prochain chapitre pour découvrir l'idée de Gas, et ce que trafique Démonitsa et Asaigie...
     
    Donc voilas ^^
     
    Rendez-vous au chapitre 5 ! 8D (qui arrivre je sais pas quand... ^^""")

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    AngelsFriendsStyle
    Mercredi 10 Juillet 2013 à 23:45
    Je trouve que ce "truc" est génial ! 8D Gas m'a tuer ! XD Et puis Démonitsa quelle détermination ! *^* Et puis le petit moment avec Raf et Sulfus j'adore ❤ J'ai hâte à la suite de ce "truc" et me demande si je vais encore être amnésique au prochain chapitre ! 8'D
      • storybook1 Profil de storybook1
        Jeudi 11 Juillet 2013 à 08:52
        Merci 8D Et quand tu va voir son plan.... XD T'a vu ça ? *^* Et j'ai casie la même 8D C'est tous mignon *v* Elle arrivera... Quand elle arrivera 8D Ahah oui 8'D
    2
    angels raf
    Jeudi 11 Juillet 2013 à 09:29
    Super j'adore !
      • storybook1 Profil de storybook1
        Jeudi 11 Juillet 2013 à 09:49
        merci :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :