• 2 chap' 13

    Du coter de Raf et Sulfus :

      Ça faisait plus de 2heures que Raf et Sulfus attendaient que Romain ce réveil quand celui-ci ouvrit les yeux. Il regarda s’abord du coter de Julia pour voir si celle-ci était réveil, mais ce n’était pas le cas... Et c’est seulement après qu’il remarqua Raf et Sulfus.

    Romain : Heu... Bonjour... Vous êtes qui ? 

    Raf : Salut ! ^^ On est des amis ^^

    Romain : An bon ? Par ce que je vous connait pas ! 

    Sulfus : Oh... Mais si tu nous a déjà vu ! ^^ Mais tu t’en souvient plus ^^

    Raf : Oui tu a oublier ! °v°

    Romain : Vous êtes sur ? °^°

    Sulfus : Au pire c’est pas le problème, on est pas là pour ça... On voulait te demander si tu... Heu... Te souvenais de... Celui qui vous a fait ça... 

      Raf jeta un rapide regard a Sulfus puis reporta son attention sur Romain, il fixait Sulfus, une lueur paniquer dans les yeux. Raf ressentait la peur de Romain, elle comprenait qu’il est peur, mais il fallait a tout pris qu’il leur disait qui était cette personne qui l’avait capturer lui et Julia. Romain ouvrit la bouche avant de la refermer.

    Raf : Écoute Romain je sais que ça te fait peur, que cette personne te fait peur, mas tu doit nous le dire, c’est très important, tu doit nous le dire pour qu’on puisse retrouver nos amis, il faut que tu nous aide, s’il te plais... 

    Romain : Je sais mais j’ai tellement peur... Ce mec, celui qui nous a capturer, dire qu’il est fou ce serrait faible, il est pire que taré, je vous jure ! Alors je vais vous dire, il était classe... Les cheveux, et la barbe gris/blanc et la barbe couper cour aussi, mais lui c’est le seul qu’on a vu, mais il y avait un autre qui restait plus souvent avec nous, mais on ne la pas vu par ce que c’est uniquement quand celui avec les cheveux blanc venait qu’on nous débandaient les yeux....

    Sans sans rendre compte, Romain c’était a trembler, mais pas par ce qu’il faisait froid ou quoi, juste sous le coup de l’émotion, et de la peur...

    Raf *Regarde Romain* : Ne t’inquiète pas, on va le retrouver ! On va t’aider ! ^^ 

      Romain ne répondit rien, il regarda juste Raf et Sulfus, Sulfus était déjà debout a coter de la porte, et attendais Raf, tout les deux savaient a qui demander s’ils connaissaient la personne décrit par Romain, mais pour ça, il fallait déjà la trouver, et ce n’était pas une mince affaire, sachant que ceux qu’ils cherchaient pouvaient être absolument partout... Mais il fallait essayer de trouver les personne, et pas seulement pour Romain et Julia mais pour tout le monde....

     

    Du coter de Démonitsa et Asaigie : 

      Démonitsa faisait la tête, et comme toujours son frère était pire qu’énerver, et Démonitsa ne savait pas pourquoi, bien qu’elle avait une idée derrière la tête elle n’était pas sur, et c’est surement pas Asaigie qui allait lui dire. Elle le vit réapparaitre dans l’angle de la rue et lui faire signe de venir, elle le rejoint doucement mais s’arrêta avant d’être a coter de lui... Elle n’était vraiment être sur  de ce qu’elle faisait. Est ce que ça en valait vraiment le peine ? Est ce que c’était vraiment la meilleure solution ? Et surtout, toutes les pertes que ces décisions entrainait en valait le coup ? Elle fit demi tout et partie en courant, elle ne pouvait pas, elle le savait depuis longtemps mais ce forçait a continuer, la honte de s’arrêter peux être ? Mais elle le savait, c’était finit, et elle devait partir, maintenant ou jamais. Elle sentie aussi le regard d’Asaigie dans son dos, comme un point qui lui rentrait dedans... 

      Après avoir marcher plusieurs kilomètre Démonitsa s’assit sur la marche d’un escalier, elle regarda les gens passer sans faire vraiment attention, puis finit par remarquer qu’elle ce trouvait dans une rue pas très loin de l’académie d’or. 

    Démonitsa *pense* : Et ce que j’y retourne, après tout, qu’est ce que je risque ? Au pire je me fait jeter... Mais je suis pas sur, c’est pas vraiment l’idée du siècle quand même... Come on Démonitsa ! 

     

    Du coter de Kabalé, Gas, Dolcé et Miki : 

    Gas *s’approche des deux anges* : Alors le chochottes, vous êtes heureuse ? Vous avez fait ce que vous vouliez de Catherina et Agathe ? --’ 

    Miki *sarcastique* : Totalement ! ^^ Elles sont devenu tellement angélique que vous ne pourrez plus jamais le faire faire une mauvaise action ! 8D 

    Gas : C’est pas possible °^° On est fini °^°

    Kabalé : Calme toi Gas ! Elle plaisante --’ 

    Dolcé : Qu’est ce que t’en sait ? °v°

    Kabalé : On t’a sonnez le sucre d’orage ? --’ 

      Mais avant que qui que ce soit est pus répondre Raf et Sulfus arrivèrent a fond vers eux, en criant des trucs incompréhensible. 

    Sulfus : Il faut qu’on vous demande un truc ! *réfléchie* Non, enfaite deux... °^°

    Raf *lui coupe la parole* : Trois Sulfus ! °^° J’ai repenser a un truc ! °^°

    Kabalé : Ok... Heu... Calmé vous, et après vous nous expliquer ! 

      Raf et Sulfus reprirent leur souffle et commencèrent a expliquer tout ce qui c’était passer... Démonitsa et Asaigie, Romain et Julia, et ce que Romain leur avait expliquer... Mais aussi les recherches qu’ils avaient fait et ce qu’ils avaient découvert...

    Kabalé : Vous... Vous êtes entrain de me dire que ce mec... Asicarnoré est un fou qui voudrait créé une sorte de Démon mutant et °^° ... Et quoi déjà ? °^°

    Miki :  Une façon de transformer les humains en anges ou démons ? °^°

    Raf : Oui... Mais je comprend mieux, a la base, je pense que Romain et Julia étaient ses cobayes, mais ce que je comprend toujours pas, c’est pourquoi il les a laisser partir... 

    Miki : C’est vrai que c’est étrange...

    Sulfus : A moins que... 

    Kabalé : A moins que quoi ? °^°

    Sulfus : A moins qu’il les est déjà «utiliser» et qu’il les est relâcher pour voir comment marche sa petite expérience... 

    Dolcé : Mais arrêter ! °^° Ça fait peur °^°  

     

    resize
     
    Coucou ^^
    Vous l'avez remarquer, on peux dire merci a Kazeo pour le SUPER bug ! 
    C'est fantastiquement fantastique vous trouvez pas ? 8D --""
    Sinon, le chapitre vous a plus ? ^^
    J'ai essayer de parler de tout les personnages mais c'est chaud par ce qu'il y en a beaucoup, donc voilas ^^
    Sinon encore plus de "mystère" (je sais pas si je peux appeler ça comme ça x)) 
    et de suspense ^^
    A oui, et : BONNE ANNÉE !! 

    4 commentaires
  •  

    2chap'14

    Du coter de Raf et Sulfus :

      Raf et Sulfus étaient assis sur les marches, les autres était partie chacun de leurs coter on sait pas trop ou... Raf et Sulfus relisait les pages sur Asicarnoré (non tiré par les cheveux, je vous l’accorde) Essayent de découvrir de qui il pouvait bien s'agir, par ce que c'est obliger c'est lui qui avaient enlever Romain et Julia, sinon qui ça pouvait être ? Mais si c'était le cas, alors pour quoi avait il relâcher Romain et Julia, Raf et Sulfus ne comprenaient pas... 

    Des bruit de pas les tiraient de leurs pensés, ils levèrent la tête et a leur grande surprise ils virent Démonitsa qui c'était arrêter devant eux, l'aire un peux gênée. 

    Démonitsa : Heu... Salut ^^’ 

    Raf : Démonitsa ! ^^ 

    Démonitsa : Bah ouais ^^ Je suis là ! ^^ Alors vous faite quoi ? ^^

    Sulfus : On fait des recherches sur ce taré ! Regarde si tu veux...

      Démonitsa pris le livre dans ses mains et regarda la couverture en cuire sur la quelle était graver une inscription "TRASHE HEZ DALZERFT" a peins les yeux de Démonitsa c’était détacher du livre que l’on put comprendre que ce qu’elle avait lut l’avait perturber... Mais quand elle vu les visages tendu  de Raf et Sulfus qu’elle leur fit un grand sourire ouvrit la page a l’endroit ou Raf et Sulfus était entrain de lire, mais la sa en fut trop, elle lâche le livre et s’assis sur une marche. Raf ramassa le livre et s’assis a coter de la démone, Sulfus a coter d’elle, et a ce moment là, Démonitsa leur raconta tout. 

     

    Du coter de Romain et Julia : 

      Romain était assis dans son lit d’hôpital a coter de Julia, elle était réveiller depuis hier, mais pourtant il avait l’impression qu’elle n’était pas tout a fait là, avec lui, remarque c’était un peux pareil pour lui... Ils devaient avoir laisser une part d’eux même dans les tunnel, en même temps c’était dur d’en ressortir entier, peux être même impossible. 

    Julia : Romain ? T’en a parler a quelqu’un ? Tu sais, de...

    Romain : Non, jamais, on c’est promis non ? 

    Julia : Oui, je sais, mais bon, peux être qu’on devrait ? S’il lui faisait comme a nous ? Tu sais... 

    Romain : Tu veux dire... Les «injections de morphine» ? Ce truc ? 

    Julia : oui, et s’il te plais, tu sais très bien que ce n’est pas ça... C’est autre chose... 

    Romain : Oui, mais bon... On ne sait pas quoi...

    Julia : Oui... 

    Romain : Tu te souvient que je t’est dit que deux personnes était venu nous voir quand tu dormais ? 

    Julia : Oui ? 

    Romain : J’est l’impression qu’ils en savent plus que ce qu’ils disent... On pourrait leur en parler... Peux être...  

      Julia ne pue rein répondre car une infirmière venait de rentrer dans la chambre, elle s’approcha d’une machine a coter de Romain pris une note puis fis pareil avec celle de Julia. Puis Romain lui tendis un papier et lui demanda quelque chose, l’infirmière fit un signe de la tête avant de partir. 

     

    Du coter d’Urié :

      Elle avait suivie les énormes traces de pas, même si elles ne pouvaient pas appartenir a Cabria, elles auraient très bien pus la mener a cette dernière, mais pour le moment, la seul chose a la quelle ça l’avait mener c’était un tunnel noir très froide, et limite quand Urié respirait de la buée ce formait... Elle commençait a avoir vraiment froid et mal au jambes, et a être fatiguer, elle ne savait même pas depuis combien de temps elle ce trouvait dans les tunnels... Urié était tellement plonger dans ses pensées qu’elle ce heurta a une porte. Cette porte était en bois, avec des endroits de pierre noir pareil a celle sur les mur et le plafond du tunnel. Urié ouvra la porte, et découvrit une salle avec du blanc, mais c’est la seul couleur qu’elle arrivait a distinguer dans le noir de la salle, elle tendit l’oreille et entendit de petits bruits, comme des gémissements. Elle chercha du regarde d’ou ils pouvaient provenir, sans trouver, il faisait bien trop nuit pour qu’elle puisse voir quoi que ce sois... Elle entendit des bruits de pas derrière elle, mais ne pus pas bouger, un raclement de gorge puis le noir complait. 

     

    resize
    Coucou ^^
    Bon, je vais (encore) m'excuser de ce temps entre les deux chapitres,
    mais, le truc, c'est que j'ai vraiment pas beaucoup de temps a moi...
    Bref... Je vais pas épiloger la dessus...
    Concernant le chapitre en lui même : Je pense que les début de la fin n'est pas loin !! 
    On va arriver a la fin ! 8D Encore a peux près entre 5 et 7 chapitres, 
    mais je peux trop rien dire... Sinon, j'ai consience que c'est pas le meilleur truc que j'ai jamais poster...

    4 commentaires
  • 2 chap'15
     

    Du coter de Démonitsa, Raf et Sulfus : 

    Démonitsa était assise sur une marche en dessous de Raf et Sulfus, elle s’apprêtait a tout raconter (Flash back) : Démonitsa rentrait chez elle dans la cité des démons, comme tout les jours, elle ouvrit la boite au lettre, pris le courrier a l’intérieur et rentra chez elle, comme tout les jours, ça mère n’était pas là, sans doute au bar... Démonitsa posa les lettres sur la table, une attira son attention, elle la pris et regarda a l’endroit ou devait être indiquer l’adresse de l’expéditeur, mais rien n’était écrit, elle décidât d’ouvrir la lettre et la lit : 

     

    «Cher Démonitsa,

    c’est un ami qui t’écrit, je souhaitai te révélé la vérité, ne me dit pas que tu a toujours crut ce que ta mère t’a dit sur la famille ? Ne me dit pas que tu a cru que ta mère a toujours été un démon ? Je t’en pris ! Tu doit quand même être plus intelligente que ça ! Mais si tu l’a toujours cru laisse moi te dire une bonne chose, tu vie dans le mensonge ma chère ! Tu a un frère mon enfant ! Alors, non, ne commence pas a sauter par tout comme une folle, ce frère est un ange ! Oui tu a bien lut ! Un ange ! Tu demendera a ta chère mère,  Ackaléa, ou devrais-je dire Azraëlla, de son vrai nom ! Tu lui montra tout ça, et on en reparlera plus tard ! Enfin, je souhaiterais tout t’expliquer, mais pour cela il faut que toi et ton frère me prouviez que vous êtes près a tout pour trouver la vérité, alors, pour ça, il faudrait que tu trouve ton frère, ce que je peux te dire, c’est qu’il s’appel Asaigie, qu’il a un ans de plus que toi, et que pour le moment il est a la cité des anges, et que sa maison est la 1 223, c’est tout, mais ne t’inquiète pas, lui aussi a reçu une lettre comme celle-ci, et pour voir si déjà vous êtes près a voir rencontrer, je vous donne rendez vous a la chapelle de la cita morta, allez, vous savez tout les deux ou s’est ! A oui, et le 10/08/2012, a 18h30... A vous de choisir ! 

    Asicarnoré... Acnor...»

    Elle posa la lettre sur la table, s’assis par terre et commença a pleurer, elle l’avait toujours soupçonner, qu’elle avait un frère, mais là... Elle ne pouvait pas le croire.... (Démonitsa parle) En suite, j’ai décider d’y aller et j’y suis aller, et pour la 1er fois de ma vie, j’ai vu mon frère, celui dont j’avais toujours imaginer l’existence, celui qui existait vraiment... On a décider ensemble de venir a l’académie d’or, après être aller a plusieurs endroit, vous n’imaginer pas comment ça a été dur pour nous... Mais on était heureux... Enfin, on va dire ça comme ça... Mais un problème restait : La vérité. Alors on a décider d’y aller... On en a parler au père d’Asaigie, il nous a dit de faire attention, je lui est avouer connaitre Acnor depuis toujours, et il nous a mis en garde contre lui, qu’il avait beaucoup changer depuis... Depuis l’accident, mais j’avais du mal a croire qu’il est put changer... Je me trompais... Bref, on est aller chez Acnor et là, il nous a mis au défit de tout un tas de trucs, des trucs de fou, vraiment, mais des truc qu’on a fait, Asaigie et moi... Mais au fur et a mesure j’ai vu Asaigie changer, en mal, de pire en pire il ne ressemblait plus en rien a l’ange que j’avais rencontrer... Et Acnor lui a révélé un tr... Truc... Ho... Horrible... Un truc que je peu... Peux pas croire.. C’est impossible... Et la ça a été pire, vraiment pire... Et là... Là je ne le reconnais plus, vraiment plus... Je le connais plus... Vous avez vu... Et du coup, j’ai pas arrêter d’aller vers lui, de partir, de revenir, de repartir, mais je ne retournerais plus vers lui, jamais, temps qu’il est comme ça en tout cas, je ne supporte plus, il est insupportable... J’ai l’impression qu’on a pris mon frère et qu’on l’a échanger contre une autre personne.... C’est étrange... 

      Raf et Sulfus regardait Démonitsa complètement boucher bée par les révélations de cette dernière, il leur avait bien sembler qu’Asaigie était étrange mais a ce point, ils n’avaient pas imagine, qu’elle sorte de révélation pouvait faire changer une personne du tout au tout ? Comment une personne pouvait changer comme ça ? Ils ce le demandaient... 

    Sulfus : Ok... °^° Et c’est quoi ce truc que tu peux pas croire, ce qui a fait qu’Asaigie est devenu étrange ? °^°                                                                                          

    Démonitsa *sanglote* : Je peux pas... Pas le dire, j’ai promis Sulfus, sur le Styx*... 

    Sulfus : Sur le STYX ?! Mais t’est folle ! °^°‘      

    Raf : Heu... On m’explique ? ^^’ C’est quoi le Styx ? ^^‘            

    Sulfus : Oui ^^ Alors, le Styx c’est plusieurs choses, chez les Grecs, c’est la rivière des enfers, et quand tu jure dessus, ta promesse est «enregistré» pour toujours, et tu peux jamais la rompre, sinon il t’arrive des trucs horrible ! °^° Et sui tu veux, chez les démons c’est la même chose ! °^° 

    Raf : Oh °^° Mais t’est folle Démonitsa ! °^°

    Démonitsa : Non !! C’était ça ou il ne me disait rien ! Et je voulais savoir, je devais savoir ! Même si je devais jurer sur le pire truc qui soit ! 

    Raf : Ouais... Je suis pas persuader...

    Démonitsa était entrain de ce remémorer quand Asaigie lui avait raconter l’horrible chose : Asaigie et Démonitsa étaient dans un ruelle sombre, entre de vieux cartons a moitié trempé des caisses en bois en bois, et des dileurs... Asaigie serrait sa petite soeur contre lui, et lui parlait doucement, mais d’un coup Démonitsa sentie son frère ce raidir et ce redresser, comme il le faisait quand il sentait du danger arriver, ou qu’il stressait... Il tourna la tête verre Démonitsa lui fit un petit sourire timide, et baissa la tête, elle l’entendit murmurer quelque chose, puis il releva la tête, et regarda Démonitsa droit dans les yeux avant de commencer a parler, les larmes au bord des yeux...

     

    resize
    Coucou ^^
    Alors je sais que ce chapitre ne parle que de Démonitsa et Asaigie,
    mais j'avais très envi de faire ces flash back alors voilas ^^
    Ensuite je promais qie dans le prochain chapitre on verra Asaigie, et les autres ^^ 
    Et sinon, bah je vouus dit au prochain chapitre ^^ 

    4 commentaires
  •  

    2 Chap'16

    Du coter de Raf, Sulfus et Démonitsa :

    Démonitsa écouta son frère parler, elle sentait le gout du sang arriver dans sa bouche tellement elle ce mordait fort la lèvre inférieurs avec ses dents. Elle ne pouvait le croire, croire que c’était vrai... Puis un dileur arriva verre eux, le tendit un sachet qu’Asaigie s’empressa de mettre dans sa poche sans arrêter de parler, et Démonitsa senti les larmes monter dans ses yeux... L’étreinte de son frère ce resserra autour d’elle... (fin du flash-back)

    Démonitsa sur-sauta quand la main de Raf viens ce poser sur son épaule, Démonitsa essuya d’un geste rapide les larmes qui avaient coulé sur ses joues, mais elle vit l’expression sur le visage de Raf, quant a celui de Sulfus il était fermer, et il paraissait ailleurs, perdu dans ses pensées, autre par... Démonitsa était perturber par Sulfus, elle le trouvait différent de celui qu’elle avait rencontrer la première fois en venant a l’Academy d’Or. 

     

    Du coter d’Urié : 

      Urié avait été réveiller par des petits trucs qui lui tapait partout sur le corps. Quand elle ouvrit les yeux elle vit une grotte sombre 

    ?? : Hummmmm !! Uuuuurrrrriiiiiiééé !!!

    Urié : Hein ? Quoi ? Je suis ou moi ? 

    ?? : C’est Cabria ! On est dans la grotte du gas chelou qui a enlever Romain et Julia ! J’en suis sur ! 

    Urié : Ah... ! Et il est ou là ? 

    Cabria : Je sais pas, c’est pour ça qu’on peux parlé ! Mais dès qu’il serra de retour il faudra ce taire, sinon on risque d’avoir des problèmes ! 

    Urié : Ok... 

      Urié regardait attentivement Cabria, elle trouvait que quelque chose n’allait pas, mais elle n’arrivait pas a dire quoi, pourtant elle le sentait, elle en était sur quelque chose n’allait pas, n’était pas normale ! 

    Du coter de Raf, Sulfus et Démonitsa : 

    Raf : Bonjour ^^ On nous appeler en nous disant que Romain Farrow et Julia Hamiltone voulais nous voir, donc nous voilas ^^’ 

    Infirmière : Oui, tout a fait je vais vous emmenez les voir ^^

    Raf : D’accord, merci ^^

      Le petit groupe suivit l’infirmière dans les couloirs pas très rassurant de l’hôpital, ils arrivèrent devant une porte pour passer dans un autre couloir, l’infirmière s’arrêta devant et regarda les trois amis :

    Infirmière : Je doit vous avouez quelque chose... Pour une raison x ou y Farrow et Hamiltone  on un comportement légèrement étrange... Je ne sais pas trop comment vous expliquez cela, et je pense qu’il vaut mieux que vous constatiez par vous même, mais je préfère vous prévenir, de plus, leurs parents ne le rend plus visite, ou que très rarement.... 

    Sulfus : Ne vous en faite pas, on peux géré, on a connut pire, j’en suis sûr... Maintenant on peux rentrer ? 

    Infirmière : Si vous le dites... Allez-y...

      Et sans plus de conversation, le petit groupe pénétra dans le couloir, puis dans la chambre de Romain et Julia. 

    Romain *ce retourne* : Regarde ! Ils sont venu ! 

      Romain et Julia était assit face a la fenêtre de leur chambre, ils en avaient d’ailleurs changer depuis la dernière visite de Raf et Sulfus, celle dans la quelle ils ce trouvaient a présent était dans une chambre plus grande, elle était blanche du sol au plafond, et avait une sorte de mini salon. 

    Démonitsa : Pourquoi on est là ? Fin, j’veux dire, pourquoi vous avez demander a nous voir ? Ok, pas moi, mais pourquoi ? 

    Romain : Par ce que, la dernière fois que Raf et Sulfus son venu, on ne leur a pas tout dit... Et toi, s’ils t’on amener, c’est qu’ils te font confiance....

     

    resize
     
    TADA !!!! 
    ok, c'est vrai, ce chapitre est tout cour et apprend pas grand chose sur la fan fic mais
    au moins j'ai poster un truc alors je suis un peux fière de moi quans même x)
    Brefouille, sinon j'espère que ça vous aura plus et que vous avez aimer le lire ! x)
    Et, c'est chelou comme truc, mais j'ai recommencer a lire régulièrement et j'ai a nouveau envis d'écrire x) 
    Voilas, on ce retrouve au chapitre 17, bientôt j'éspère ^^ 

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique